Menu Close

Les 7 critères pour choisir son harmonica

harmonica

Les 7 caractéristiques clés dans le choix d’un harmonica :

1. Harmonica diatonique ou chromatique ?

Avant de passer à l’achat d’un harmonica, il faut d’abord savoir à quelle fin elle serait utile. En fonction du style musical que vous voulez jouer, vous devez faire le choix entre un harmonica diatonique et chromatique.

  • L’harmonica diatonique possède dans la plupart des cas dix trous et disponible en douze ou quatorze clés. On peut jouer avec ce type d’harmonica les sept notes appartenant à une gamme majeure. Il est l’instrument idéal pour les styles musicaux comme le Blues, le Rock, le Folk, le country, etc.

Il est souvent recommandé au débutant de commencer par un harmonica diatonique : c’est la base de l’instrument. Tous les joueurs de l’harmonica sont capables de jouer avec un harmonica diatonique.

  • Quant à L’harmonica chromatique, il est doté d’un bouton sur le côté permettant l’augmentation d’un demi-ton des notes appartenant à une gamme majeure. Il est le plus utilisé dans le Jazz.

Il existe également d’autres types d’harmonica comme l’harmonica trémolo, l’harmonica à octaves qui sont des modèles plus vieux et qui se font rares de nos jours.

2. La matière de fabrication de l’harmonica

Sauf les anches qui sont en métal, peu importe le modèle de l’harmonica, les capots et les peignes sont fabrications de diverses matières selon le modèle. Le peigne encore appelé sommier est cette partie sur laquelle repose les plaques d’anches et les capots servent de fermeture à l’instrument.

Il faut noter que contrairement aux autres instruments de musique (la majorité) dont la qualité de la matière ayant servi à sa fabrication joue un rôle important dit la qualité de sons qu’ils fournissent, le son de l’harmonica n’est quasiment pas influencé par la matière dont l’instrument est fait mais à la dimension de chaque partie le composant.

Toutefois, il est nécessaire d’en tenir compte pour faire le choix : le poids et la portée de l’instrument en dépendent. Les instrumentistes fabriqués avec du métal sont plus lourds que les instruments en plastique ou en bois.

De ce fait, il faut donc tenir compte de la sensation que vous aimeriez ressentir lorsque vous gardez votre instrument : voulez-vous un instrument léger ou lourd ? À vous d’en décider.

3. La morphologie et l’esthétique de l’harmonica

Un instrument possédant des angles vifs risque de faire mal à la main voir la blesser ou gêner son utilisateur. Il faut un instrument avec un aspect doux et bien rempli pour faciliter la manipulation.

Aussi, l’esthétique de l’instrument fait partir des critères à ne pas négliger. Il peut paraître très banal mais il va de soi de le considérer fortement pour ne pas se retrouver avec un instrument qui ne vous plaît pas autant que vous l’auriez souhaité.

Pour jouer un instrument, il faut être attiré par son look et sa couleur. Si ce n’est pas le cas, c’est difficile de se l’approprier et d’un faire son “joujou”.

4. La glisse et l’épaisseur entre les capots de l’harmonica

La glisse de l’instrument entre les lèvres est un aspect que la majorité néglige car il ne paraît pas important. Mais, il faut reconnaître qu’elle est aussi capitale d’autant plus qu’elle permet de mieux s’approprier l’instrument et de le jouer aisément. Un harmonica qui ne glisse pas entre les lèvres lorsqu’il est joué est inutile.

Pour obtenir un bon zona ce une bonne résonance, il faut nécessairement une bonne embouchure. L’embouchure de l’instrument est favorable lorsque l’épaisseur entre les capots est normal. Lorsque l’harmonica est épais, il n’est pas aussi simple de le mettre à la bouche et de le jouer. Veiller donc à l’épaisseur de votre harmonica futur avant de vous en procurer.

5. L’accordage des anches de l’harmonica

Les harmonicas sont parfois mal accordés. Or, il faut un harmonica dont les anches s’accordent justement avec les notes de la musique en question. Ils faut donc tester et bien le faire tous les harmonicas qui vous seront présentés de vos achats. Le tout ne suffit pas d’avoir un instrument mais d’être en possession d’un instrument qui est bien accordé.

6. Le rendu sonore de l’harmonica

Il est déconseillé de se confier aux publicités de vente des instruments de musique lors du choix de votre futur harmonica. Vous risquez de choisir un instrument dont vous n’aimez pas le son..

Il faut tester et trouver celui qui répond à vos attentes en matière de sonorité. Il n’est pas dit qu’il y a un harmonica spécifique à un son donné. Seulement d’autres sont connus pour produire un style particulier mais cela ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas jouer autre style musical ou ne peut pas donner autres sonorités.

Il faut donc faire le choix de l’harmonica en fonction de vos attentes et choisir celui dont vous aimez et appréciez le son.

7. La durée de vie de l’harmonica

Pour durer, l’harmonica neuf nécessite un rodage régulier. Il faut le jouer de façon douce pendant les débuts pour ne pas abîmer les anches. Ce qu’il faut savoir est que l’harmonica change de sonorité avec le temps qu’il soit rodé ou non.

On constate une amélioration au niveau du son lorsqu ‘il est utilisé par un même instrumentiste. Il existe des modèles qui durent plus que d’autres. Il faut donc vous renseigner chez votre fournisseur avant l’achat car ils évoquent rarement cet aspect.

Leave a Reply

Your email address will not be published.