Menu Close

Les 7 critères dans le choix d’un piano droit

piano droit

Les 7 caractéristiques clés dans le choix d’un piano droit, afin de choisir un modèle adapté à vos attentes :

1. Les types de piano droit

La première des choses à faire avant de choisir un piano droit est de connaître quel type de piano choisir.

En effet, il existe deux grands types de piano droit : piano droit d’étude et piano droit expression.

  • Les pianos droits d’étude sont ceux utiles pour l’apprentissage du piano. Ils sont limités dans le champ d’expression qu’ils offrent et le son qu’ils produisent est moins chaleureux et riche. Ils écoutent également moins cher qu’un piano droit d’expression. Il est donc l’idéal pour un débutant et il est même conseillé que l’apprenti l’utilise au moins 4 ans avant de s’en passer.
  • Quant aux pianos droits d’expression,  il est l’outil parfait pour les professionnels et les pianistes ayant plus d’expérience. Le timbre qu’il offre est également plus puissant que celui du piano d’expression et donne la possibilité d’une expressivité bien évoluée favorisant de faire assez de nuances pendant le jeu.

Vous devez définir votre besoin et savoir ce que vous voulez en faire avant de le choisir.

2. Piano droit neuf ou d’occasion ?

Le choix du piano doit se reposer sur votre budget. Selon votre budget, vous devez définir si vous pouvez vous contenter d’un piano d’occasion que de vouloir un neuf.

Si votre se porte sur un piano neuf, vous ne devez pas vous fier à l’apparence, le design et l’esthétique de l’appareil. Vous devez chercher à écouter sa sonorité et l’aimer. Si la sonorité ne vous convient pas, il ne servira à rien de vous en procurer car la beauté d’un piano ne fait pas de lui un outil de qualité.

Si vous vous êtes penché vers l’occasion, il faut chercher à connaître l’histoire de l’instrument. En effet, le passé de l’appareil joue sur son rapport qualité-prix. Il vous faut nécessairement connaître les différentes réparations qu’il a subi et les différents problèmes qu’il avait eu et il le faut, le statut de ceux qui l’avait utilisé. Et si vous connaissez des spécialistes, vous pouvez demander leur service pour aider dans le choix lors de l’achat.

3. Les marques du piano droit

Sur le marché, il y a tout j’en panoplie de marques qui vous sont proposées : Yamaha, Casion, Pleyel, Pape, Ibach etc..

Vous devez d’abord comprendre la petitesse ou la grandeur d’une marque ne veut pas forcément dire que l’instrument est d’une bonne qualité ou non. Le piano peut appartenir à une grande marque et peut ne pas être l’idéal qu’il faut en matière de sonorité, de toucher, etc. Néanmoins, nous vous conseillons de trier en fonction de la marque pour choisir votre piano droit tout en tenant compte de vos attentes.

4. La taille et le poids du piano droit

Vous devez prendre en compte le critère taille lors du choix de votre piano droit. En effet, un piano n’est pas comme d’autres instruments de musique que l’on peut transporter facilement. Il s’agit d’un appareil qui s’impose en matière de taille (volume) et de poids tendant son transport pour la plupart difficile.

Vous devez identifier l’utilisation que vous voulez en faire, le lieu où vous voulez le poser pour faire le choix de votre piano droit. Il faut une réflexion préalable  par rapport à l’utilisation que vous voulez en faire, de votre logement, de la forme de votre studio, si vous devez le déplacer ou non régulièrement ou non, etc. Ce n’est qu’ainsi que vous serez réellement orienté sur la taille et le poids du piano que vous devez prendre.

5. La sonorité du piano droit

Sur ce point, il s’agit d’un critère relatif au goût de chacun. Toutefois, certains points sont souvent communs à tous et doivent donc être vérifiés. Il s’agit de l’égalité du son et du dynamisme du piano.

Pour savoir si il y a égalité sonore, il est impératif de jouer sur tout le paino, de la première note à la dernière note à la recherche d’une cohérence de la tessiture de l’instrument. Vous devez lors de cet essai identifier toutes mauvaises notes pouvant déséquilibrer d’autres notes et vice versa pour éviter des incohérences dans vos jeux.

Il faut également tenir compte du timbre du piano droit avant tout achat. Vous pouvez faire le constat que certaines notes vous paraissent trop brillants ou trop puissantes remettant en cause votre désir d’achat du modèle ou non.

6. Le toucher du piano droit

Ici, il est difficile d’apprécier le toucher du clavier d’un piano au premier jeu. Pour pouvoir apprécier le toucher d’un piano, il vous revient de jouer dessus longtemps, vos sons favoris et vos propres innovations. Jouez lentement que possible et ensuite plus fort pour avoir une idée claire sur le dynamisme de réponse du clavier.

Vous pouvez également tester la rapidité de réponse du toucher en jouant plusieurs fois la même note avec les deux mains. Mais, il faut aussi nécessairement tenir compte de votre niveau de jeu, votre morphologie et la forme de vos doigts pour choisir dans ce cas précis, car le toucher est un critère très relatif.

7. Budget du piano droit

Le budget à investir dans l’achat d’un piano est déterminé par quel type d’utilisation vous voulez en faire. Il n’est pas possible de prévoir un budget sans définir l’utilisation et vos attentes en matière de sonorité, toucher, etc.

Il faut reconnaître que les pianos sont pour la plupart onéreux. Il faut donc opter pour un instrument d’occasion ou neuf en fonction de votre budget. Dans l’un ou l’autre des cas, vous repartirez avec un outil répondant au rapport qualité-prix si vous prenez en compte les caractéristiques clés sus-cités.

Leave a Reply

Your email address will not be published.