Menu Close

Les 7 critères dans le choix d’un synthétiseur

synthétiseur

Les 7 caractéristiques clés dans le choix d’un piano synthétiseur, afin de choisir un modèle aligné avec vos attentes :

1. Le clavier du synthétiseur

Pour s’offrir un meilleur synthétiseur, la première des choses à prendre en compte est le clavier. Les claviers standard comportent généralement 61 touches mais il existe des synthétiseurs sont le clavier comportent 32 et 73 touches voire 88 pour les modèles les plus professionnels. Peu importe votre niveau, il est préférable d’opter pour un clavier de 66 touches autrement de 5 octaves (surtout les débutants).

Il vous revient donc de faire le choix en fonction de l’utilisation que vous voulez en faire et le plaisir que vous voulez combler. Pour avoir plus de confort, vous devez donc rechercher un clavier dont le toucher n’est pas difficile et l’appui des touches facile ne demandant assez d’effort. 

Il faut aussi noter que la taille des touches du clavier varie d’un modèle à un autre et sera adapté à différents utilisateurs. Un clavier de petite taille sera idéal pour un enfant qu’à un adulte.

2. La sonorité du synthétiseur

Un autre critère qui paraît important à vérifier lors du choix d’un synthétiseur est le rendu sonore. Qu’importe le niveau de jeu que vous avez, vous devez chercher un synthétiseur dont le rendu sonore vous plaît, vous attire et qui ne sera pas aussi désagréable à ceux qui vous entoure. Il ne faut pas donc hésiter à tester avant de passer à l’achat.

3. L’informatisation des sons

La majorité des pianos synthétiseurs possède un système permettant d’effectuer le transfert de données entre un ordinateur et le synthétiseur.

La fonction MIDI est responsable de cette possibilité et certains synthétiseurs sont dotés de trois bornes MIDI à savoir IN, OUT, THRU se trouvant sur le bord arrière de l’instrument. Cette fonction est indispensable si vous désirez composer des sons électroniques. Vous avez donc le devoir de vérifier la présence de cette fonction et sa si elle est apte ou non à remplir cette tâche.

Lors du choix d’un synthétiseur, la fonction MIDI doit faire partir des critères primordiaux pour que vous ayez la possibilité de faire une utilisation optimale de votre appareil.

4. Le nombre de timbre du synthétiseur

En matière de timbre, nous avons deux types de synthétiseurs : les synthétiseurs monotimbrals et les synthétiseurs polytimbrals.

Les synthétiseurs polytimbrals vous permettent de procéder à plusieurs harmonisations. Il s’agit d’une fonction qui vous offre la possibilité de créer sons par le biais d’un séquenceur.

Également, pour faire le partage de la polyphonie sur différentes sources, la polytimbralité est cette fonction qui s’en occupé lorsque votre appareil ne possède le mode automatique de partage. Enfin, pour une superposition de sons, la plytimbralité joue un rôle capital.

Elle n’est donc pas à prendre à légère lors de l’achat d’un synthétiseur si vous devez l’utiliser à plusieurs fins.

5. La polyphonie du synthétiseur

Si vous devez explorer tous les différents sons avec votre synthétiseur futur, vous devez veiller lors du choix à son aspect polyphonique. En effet, les synthétiseurs peuvent être dotés de 32 à 132 notes polyphones c’est-à-dire dire qu’il est possible de combiner le jeu de 32 à 132 notes simultanément.

Si vous devez faire le choix d’un synthétiseur polyphonique, il est important de ne pas faire le choix dont le nombre de notes de polyphones est en dessous de 32.

6. La capacité d’enregistrement du synthétiseur

Si votre désir est d’enregistrer chaque création que vous faites avec votre synthétiseur, vous devez prendre en compte cette fonction. Il est possible de procéder à l’enregistrement à l’externe comme l’interne.

En effet, les créations et les modifications apportées sont enregistrées sur la mémoire RAM du synthétiseur. Pour procéder à l’enregistrement externe, vous devez donc user du port d’enregistrement disponible sur votre synthétiseur. Vous pouvez donc faire l’enregistrement sur une disquette, un RAM ou un ordinateur possédant un séquenceur.

Cette fonction est très idéale pour les débutants afin d’enregistrer leur création et suivre au fur et à mesure leur progrès. N’empêche qu’un professionnel n’en aura pas besoin pour enregistrer une création dont il se servira ultérieurement.

Vous devez donc définir votre niveau de jeu et également les différentes utilisations qui demanderont l’intervention de cette fonction lors du choix de votre synthétiseur.

7. Le coût du synthétiseur

Peu importe l’usage que vous voulez en faire (professionnel, personnel, apprentissage), vous devez attendre de votre synthétiseur un aspect léger ayant une bonne durabilité et qui offre un son agréable pour vous et pour votre entourage. Il faut donc opter pour un instrument proposé par des marques reconnues pour la qualité. Il est possible d’obtenir un instrument de bonne qualité à un coût reflétant votre budget.

Aucune loi n’exige qu’il faut un grand budget pour avoir un instrument de qualité. Il suffit de définir vos priorités et vos attentes en matière de sonorité et d’autres critères pour avoir un instrument de qualité. Aussi, si vous êtes débutant, optez pour des modèles entrée de gamme ou de moyenne gamme appartenant à une bonne marque qui ne sera pas du tout un gâchis pour vous.

Leave a Reply

Your email address will not be published.